FEDAJE  Asbl

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Qui sommes-nous?

Qu’est-ce que la FEDAJE ?


La FEDAJE est à ce jour, la seule association corporative de notre métier, reconnue par les instances officielles dont nous dépendons. 

Elle a pour but la valorisation et la défense de notre profession. 

Elle assure sa représentation dans toutes les études et travaux qui nécessitent une concertation de notre secteur et à ce titre, nous sommes amenés à rencontrer toutes les instances politiques dont nous dépendons ainsi que l'ONE. 

Elle organise également des formations continues, en horaire décalé (soirée et samedi) et ce avec des opérateurs reconnus par la communauté française ou des conférenciers experts en la matière et sur tout sujet ayant un rapport direct avec notre profession.

Elle fonctionne grâce à la bonne volonté de ceux qui y travaillent tous bénévolement et grâce à l'apport financier des cotisations des membres.


La FEDAJE un peu d’histoire….


Fin des années 1980, plusieurs accueillantes de la province de Namur décident de mettre en place une Association ayant pour objet la promotion et la valorisation de la profession des gardiennes d’enfants et responsables de maison d’enfants .

En 1989, celle de la province de Liège voit le jour et début des années 1990, les autres provinces de la Wallonie créent également la leur. Il est alors décidé de commun accord de rassembler les associations existantes en une fédération ainsi nommée " FEDAGE, Fédération des Associations de Gardiennes d’Enfants". Les premières actions des associations puis de la FEDAGE ont été de se faire connaître auprès des instances dont nous dépendons , d'imposer notre concertation et de négocier avec le ministère des finances une rehausse du forfait déductible mais aussi de mettre en place des formations continues en horaires décalés. L'asbl de Liège organise également un prêt de gros jeux que nous n'avons plus à l'heure actuelle par manque de place et de personnes voulant bien le gérer.

En 2002, interventions de la FEDAGE pour l’harmonisation des normes de sécurité incendie dans les milieux d’accueil des différentes provinces.

En 2003, la FEDAGE était présente afin de freiner les exigences extrêmes qui auraient été demandées dans le nouveau décret.

En 2008, la FEDAGE rentre dans les comités sub-régionaux de l'ONE des provinces de Bruxelles, Namur et Liège. A savoir qu'actuellement, il n'y a plus que dans la province de Liège qu'un membre de la FEDAJE siège encore au comité .

Depuis 2010, négociations au ministère des finances pour la rehausse de notre forfait déductible et la demande de l'application de celui-ci également pour les maisons d'enfants.

2011 on ne dit plus « gardienne » mais « Accueillante » d’enfants et la FEDAGE devient FEDAJE, Fedération des Accueillantes De Jeunes Enfants.

De 2011 à 2012 la FEDAJE participe à l’élaboration du « Guide autocontrôle des milieux d’accueil » de l’AFSCA.

2013 ce guide voit le jour et est diffusé aux maisons d’enfants en 2014.

La FEDAJE émet son désaccord pour le nouveau ROI et le CONTRAT d’accueil, freine les exigences extrêmes qui sont demandées et durant l’année 2012-2013 retravaille ces documents et les soumet à l’ONE.

2014 ROI et Contrat voient le jour, avec certaines modifications de la FEDAJE.

2014 succès suite aux nombreuses négociations avec ministère des finances aux côtés des collègues néerlandophones, nous obtenons une rehausse de notre forfait déductible qui passe à 16,50€/jour/enf pour les accueillantes et co-accueillantes et une nouvelle victoire pour les maisons d’enfants en personne physique qui peuvent déduire soit 16,50€, soit le forfait 7€+charges réelles, soit les frais réels.

2015 les normes d’encadrement pour les maisons d’enfants sont de 1 encadrante pour 7 enfants, le 1/4 ou 1/2 temps administratif de la directrice n’est plus décompté des heures d'encadrement celle-ci dans sa structure, on considère qu'elle peut faire son travail administratif en dehors des heures d'ouverture.

Durant toute l’année 2015 la FEDAJE participe aux travaux pour le nouvel arrêté MILAC, portant sur la réglementation générale des milieux d’accueil. En 2016, ces travaux sont restés à l’arrêt.

2017 reprises des réunions pour l’arrêté MILAC, la FEDAJE est toujours là.

2017 projet lancé par Promemploi autour de la qualité de l’accueil, dans la province de Luxembourg, la FEDAJE participe aux rencontres et aux débats sur le thème « Loczy une école de civilisation ». Ce projet est toujours en court actuellement dans le cadre d'un projet européen EFE-SFE. Nous y participons toujours.

2017 création du mur Facebook pour le partage d’infos en plus du site.

2017 encore un grand succès suite aux nombreuses négociations avec ministère des finances aux côtés des collègues néerlandophones nous obtenons une rehausse du forfait déductible qui passe à 17,50€ et le forfait réduit à 7,50€.

Depuis de nombreuses années la FEDAJE participe au conseil d’avis de l’ONE afin de participer aux négociations. Une représentante de la FEDAJE fait partie des groupes de travail pour les brochures: "infrastructure " et "la santé en milieu d’accueil".

Toujours une impression que la FEDAJE reste dans l’ombre? Vous comprenez plutôt qu'elle veille !!!

Pour l’avenir il est à espérer qu’elle soit toujours là pour défendre le secteur autonome afin que celui-ci maintienne ses droits. Que les formations continues soient maintenues et mises en place dans toutes les provinces. En effet, c’est une belle occasion d’y rencontrer d’autres professionnelles et de pouvoir échanger, partager les pratiques et les difficultés. Pour qu'elle vive, nous avons besoin de vous!

La FEDAJE est toujours là pour des échanges de mails ou appels téléphoniques, un service d’écoute et de réponse à toutes problématiques auxquelles les affiliées pourraient être confrontées.